Des alliages adaptés à vos besoins:

Alliages généraux et spécialisés.

Il existe deux familles d’alliages de zinc utilisés pour le moulage. Les alliages conventionnels dits « ZAMAK » sont généralement nommés selon leur ordre de création. On trouve ainsi l’alliage 2, l’alliage 3, l’alliage 5 et l’alliage 7. Le dernier arrivé dans la famille ZAMAK est l’alliage « HF », pour haute fluidité. Les alliages de zinc contenant davantage d’aluminium que les alliages conventionnels sont désignés par le préfixe ZA, suivi de leur teneur approximative en aluminium. On trouve ainsi ZA-8, ZA-12 et ZA-27. Les alliages ZA offrent une résistance plus élevée et des propriétés de résistance aux frottements très intéressantes.

Il existe plusieurs systèmes de dénomination de ces deux types d’alliage de zinc. Ces systèmes ont évolué avec ces alliages, et les différents noms utilisés sont indiqués entre parenthèses.

Caractéristiques principales des alliages

Alliage 3: (ZAMAK 3, ZP3, ZL3, ZP0400, ZnAl4, ZDC2)

L’alliage 3 est l’alliage de zinc le plus largement utilisé en Amérique du Nord. Sa popularité est due à un excellent équilibre entre les propriétés physiques et mécaniques recherchées, sa coulabilité de premier ordre et sa stabilité dimensionnelle à long terme. Il offre également d’excellentes caractéristiques de finition pour le placage, la peinture et la conversion chimique au chrome. Il s’agit de la « référence » par rapport à laquelle sont évalués les autres alliages de zinc du point de vue du moulage sous pression.

Alliage 5: (ZAMAK 5, ZP5, ZL5, ZP0410, ZnAl4Cu1, ZDC1)

L’alliage 5 est l’alliage de zinc le plus largement utilisé en Europe. Il présente d’excellentes caractéristiques de coulabilité et une résistance au fluage supérieure à celle de l’alliage 3. Les pièces moulées en alliage 5 sont aussi légèrement plus solides et dures que celles en alliage 3. Toutefois, ces améliorations s’accompagnent d’une réduction de la ductilité qui peut nuire au formage lors des opérations secondaires de cintrage, rivetage, martelage ou sertissage. Cette évolution des propriétés de l’alliage est due à l’ajout de 1 % de cuivre. L’alliage 5 est recommandé lorsqu’une élasticité supérieure est requise. Le placage, l’application d’une finition et l’usinage de cet alliage sont par ailleurs aussi simples qu’avec l’alliage 3.

Alliage 7: (ZAMAK 7, ZL7)

L’alliage 7 est une modification de l’alliage 3 contenant moins de magnésium et présentant une tolérance moindre aux impuretés. Ces modifications se traduisent par une coulabilité, une ductilité et une finition extérieure améliorées, ce qui en fait l’alliage de choix pour les pièces mincIl existe deux familles d’alliages de zinc utilisés pour le moulage. Les alliages conventionnels dits « ZAMAK » sont généralement nommés selon leur ordre de création. On trouve ainsi l’alliage 2, l’alliage 3, l’alliage 5 et l’alliage 7. Le dernier arrivé dans la famille ZAMAK est l’alliage « HF », pour haute fluidité. Les alliages de zinc contenant davantage d’aluminium que les alliages conventionnels sont désignés par le préfixe ZA, suivi de leur teneur approximative en aluminium. On trouve ainsi ZA-8, ZA-12 et ZA-27. Les alliages ZA offrent une résistance plus élevée et des propriétés de résistance aux frottements très intéressantes. Il existe plusieurs systèmes de dénomination de ces deux types d’alliage de zinc. Ces systèmes ont évolué avec ces alliages, et les différents noms utilisés sont indiqués entre parenthèses. es nécessitant une bonne finition de surface. Toutefois, plusieurs nouveaux alliages haute fluidité présentant des caractéristiques optimisant la fabrication de pièces minces ont récemment été mis au point (voir Alliage haute fluidité).

Alliage 2: (ZAMAK 2, ZP2, ZL2, ZP0430, ZnAl4Cu3, Kirksite)

L’alliage 2 constitue l’alliage de zinc classique dont la résistance et la dureté sont les plus élevées. Sa forte teneur en cuivre (3 %) se traduit par des modifications de ses propriétés à long terme. On peut ainsi noter une légère croissance dimensionnelle, une élongation inférieure et une résistance réduite aux chocs (à des niveaux semblables à ceux des alliages d’aluminium) des produits moulés sous pression dans cet alliage. L’alliage 2 propose une excellente coulabilité et maintient des niveaux supérieurs de résistance et de dureté à long terme. Son excellent comportement aux frottements peut permettre d’éliminer des douilles, des roulements, des glissières ou des inserts d’usure dans les systèmes mécaniques, et donc de les simplifier.

Alliage haute fluidité: (HF)

L’alliage HF partage les caractéristiques mécaniques, de conductivité électrique et de conductivité thermique des alliages conventionnels, mais possède une fluidité jusqu’à 40 % supérieure. En raison de sa composition optimisée pour la fluidité, cet alliage convient principalement au moulage de pièces dont l’épaisseur de coupe est inférieure à 0,45 mm. Il peut également être utilisé pour les pièces difficiles à remplir avec les alliages 3, 5 ou 7 ou qui présentent des exigences élevées en matière de finition de surface.

ZA-8: (ZP8)

L’alliage ZA-8 est adapté au moulage par gravité et au moulage sous pression en chambre chaude. Son placage et sa finition peuvent être réalisés très simplement à l’aide des procédures utilisées avec les alliages de zinc traditionnels. Lorsque les performances des alliages 3 ou 5 sont jugées insuffisantes, le ZA-8 est souvent utilisé en raison de sa dureté et de sa résistance au fluage, ainsi que de sa coulabilité en chambre chaude.

ZA-12:

Le ZA-12 est l’alliage le plus adapté au moulage par gravité dans les moules de sable, les moules permanents et les moules en graphite. C’est aussi un bon alliage de moulage sous pression en chambre froide. Le ZA-12 concurrence souvent le ZA-27 pour les applications de résistance. Excellent alliage pour les roulements, le ZA-12 peut également être plaqué, bien que l’adhérence du placage soit inférieure à celle des alliages de zinc classiques.

ZA-27: (ZP27)

Il s’agit d’un alliage exceptionnellement résistant avec une limite d’élasticité de 380 MPa. Léger, il offre une excellente résistance aux frottements et à l’usure. Comme le ZA-12, il s’agit d’un alliage conçu pour le moulage sous pression en chambre froide et des précautions particulières sont nécessaires pour assurer un moulage efficace. Le ZA-27 n’est pas recommandé pour le placage. Le ZA-27 brille particulièrement lorsqu’une résistance élevée à l’usure et à la force brute est nécessaire.

ACuZinc5:

Développé par General Motors, cet alliage propose une résistance à la traction, une dureté et une résistance au fluage supérieures à celles des alliages de zinc classiques. Les propriétés de résistance et de dureté de l’ACuZinc5 sont comparables à celles du ZA-12. Des tests ont également montré que l’ACuZinc5 dispose d’une excellente résistance à l’usure. Bien que cet alliage soit conçu pour le moulage sous pression en chambre chaude, il est plus difficile à couler et use plus rapidement les composants d’injection de la machine de moulage.

EZAC™1:

Cet alliage récemment mis au point présente la meilleure résistance au fluage de tous les alliages de zinc avec une amélioration d’un ordre de grandeur par rapport aux alliages 5 et ZA-8. Il s’agit également d’un alliage très résistant, avec une limite d’élasticité (393 MPa) et une dureté (102-140 sur l’échelle de Brinell) comparables à celles du ZA-27. En raison de sa faible température de fusion, l’EZAC peut être moulé sous pression en chambre chaude et n’entraîne pas la même usure du matériel de moulage que l’ACuZinc5.

TM. A trademark or Eastern Alloys

GDSL: (Superloy)

Le Guss-Druck-Sonderlegierung (« GDSL ») est un alliage de zinc ultra fin dont les caractéristiques de fluidité sont semblables à celles de l’alliage HF, mais dont la teneur en aluminium et en cuivre est plus élevée.